Le mardi 6 décembre 2016 a eu lieu la dernière session d’examen VTC, avant la réforme proposée par le député Laurent Granguillaume.

Cette réforme implique de nombreux changements dans le secteur du transport de personnes, notamment en ce qui concerne les épreuves théoriques et pratiques pour devenir chauffeur VTC.

Faisons un rapide tour d’horizon des nouvelles règles qui encadreront ce nouvel examen :

Désormais, les VTC et les taxis auront deux épreuves à passer : une épreuve théorique en commun composée de cinq matières, et une épreuve spécifique pour chacun.

Lors des épreuves communes, ils devront ré- pondre aux mêmes questions. On imagine donc déjà une mise en commun des sessions de formation ainsi que des livres d’apprentis- sage

De plus, le programme s’étoffera et les ques- tions seront plus difficiles qu’à l’accoutumée.

Sept matières seront évaluées à l’examen VTC : réglementation du T3P, réglementation natio- nale spécifique, anglais, développement com- mercial, gestion, sécurité routière, et français.

Les chauffeurs devront obtenir une moyenne de 10 sur 20, et n’avoir aucune note en des- sous de 8 sur 20 pour être éligible à l’examen pratique.

Les formulaires ne seront plus seulement com- posés de QCM (questions à choix multiples), il y aura désormais desQRC(question à réponses courtes) où les chauffeurs seront évalués sur leur capacité à résoudre des problèmes, et sur leur orthographe.

L’épreuvepratique quant à elleseraspécifique pour les taxis et les VTC. Ils auront 6 mois à compter de la réussite de l’examen théo- riquepour la passer, et auront droit à deux es- sais maximum.

Du côté exclusivement VTC, cette épreuve sera évaluée sur quatre critères :la préparation et la réalisation du parcours,la qualitéde la prise en charge et de la relation client, la facturation, la sécurité et la souplesse de conduite et enfin le respect du code de la route.

Une grande nouveauté dans cette épreuve, qui en surprendra plus d’un :il faudra que l’as- pirant chauffeur se procure, pour l’examen, un véhicule aux normes VTC et possédant un sys- tème de double pédales.Sans cela, il ne pourra pas se présenter.

Ajoutons que désormais, les examens VTC et Taxis seront organisés par les chambres des métiers et de l’artisanat.Ce sont des or- ganismes qui sont en grande partie présidés par des représentants des taxis.Cela pose des questions éthiques, et certains craignent un manque de partialité, notamment lors des cor- rections des copies.

LAISSER UN COMMENTAIRE